[Logo] Forum of Knights Templar   Principality of Monaco
  [Search] Search   [Recent Topics] Recent Topics   [Hottest Topics] Hottest Topics   [Top Downloads] Top Downloads   [Members] User List  
[Register] Register /  [Login] Login 
[Logo]
The principles of "authority of Power" affirm "the primacy of the Spiritual over the Temporal" (in French)  RSS feed
Forum Index » Templars Mysteries
Author Message
Cavaliere1

100
[Avatar]

Joined: Apr 29, 2019
Messages: 2308
Offline
LES BUTS DE LA RESURGENCE TEMPLIERE DE 1952.

Ces buts sont au nombre de 7 !

Rétablir la notion d’Autorité et de Pouvoir dans le monde.
Dans une véritable synarchie (structure de gouvernement) l’Autorité inspire le Pouvoir qui comprend le politique, l’économique et le judiciaire.
L’Autorité, la véritable Autorité, est Spirituelle ! Elle ne recherche pas le « pouvoir ». Directement liée à… et inspirée par plus grand qu’elle, par « En HAUT », tenant compte des enseignements laissés par ses prédécesseurs, l’Autorité est enseignement, inspiration, conseil. La mission sacrée de l’Autorité est la même que celle des prophètes de l’Ancien Testament : être l’organe d’expression fidèle et humble de la volonté divine manifestée en son temps par Jésus-Christ.
Donc dans la vraie synarchie, l’Autorité inspire le politique, enseigne l’économique et conseille le judiciaire. Du fonctionnement harmonieux de la synarchie découle l’harmonie et le bonheur du peuple. L’Autorité appelle la conscience, la compréhension de …, le consentement et la soumission délibérée à ce qui a été enseigné « d’En Haut » et qui est véritablement juste.
Si les titulaires du « Pouvoir » refusent de suivre les indications de l’Autorité qui n’exerce jamais aucune contrainte, l’Autorité cesse de se manifester et les titulaires du Pouvoir deviennent alors « ces aveugles qui guident d’autres aveugles » dont parle l’Evangile.
En 1789, le Pouvoir s’est émancipé de l’Autorité Spirituelle. Aujourd’hui, la finance impose sa loi aux politiques. Des idéologies politiques contraires paralysent l’Economie et fourvoient le Judiciaire. L’argent devenu le « Maître » du jeu politique et social appauvrit le peuple et exacerbe la lutte des classes. Des idées mortifères remplaçant l’Autorité Spirituelle conduisent La France et le monde au chaos.
L’Homme politique doit être au service de son prochain et de sa patrie.
La Voix de la Véritable Autorité est celle de l’Amour !

Affirmer la primauté du Spirituel sur le Temporel.
La Création procède d’en haut et non d’en bas. La matière ne peut s’acheminer vers ses finalités que si elle est guidée par l’ESPRIT dont l’Autorité est l’expression responsable. Pour avoir négligé cette hiérarchie fondamentale, les sociétés humaines s’entredéchirent et courent à leur perte.

Redonner à l’homme conscience de sa dignité.
Créé à l’image de Dieu, mais avili par la chute, l’homme, de plus en plus possédé par ses instincts, régresse de nos jours vers l’animalité entraînant avec lui la parcelle divine qui l’habite. S’il en était autrement, il ferait un autre usage de lui-même et de ses réalisations techniques et scientifiques.


Charles de Gaulle, templier dans l’âme, était parfaitement au courant de la RESURGENCE templière de 1952 à Arginy. Il était en contact avec l’Autorité incarnée de l’Ordre par Michel Debré, son premier ministre, et d’autres envoyés discrets. Il a tenté d’incarner dans sa vie politique ces trois principes. Pour répondre à une demande des Maîtres qui prônent l’instauration d’une économie juste sur le plan divin : « L’Economie Distributive », tenant compte de l’économie libérale de l’époque, par la loi, il instaure l’association des travailleurs à la gestion de leur entreprise et l’intéressement des ouvriers aux bénéfices de cette dernière. Ce que le grand capital ne lui pardonnera pas.
Actuellement, l’économie ultra libérale et mondialisée tourne carrément le dos à la vision économique divine du partage juste des biens produits.

Aider l’humanité en son passage.
Il faut entendre ici « passage » comme dans les textes anciens, dans le sens de « PASSION » c’est-à-dire épreuves et souffrances. Après la passion du Christ, puis celle des chevaliers de l’Ordre du Temple médiéval – retour des apôtres et des disciples du Christ –, l’humanité toute entière va connaître sa propre passion purificatrice comme la Vierge l’a annoncée à Fatima, à La Salette, à Garabandal et autres lieux.
Artisan de sa propre perte, notre humanité, pour avoir accumulé des erreurs graves et y persévérer, court présentement au massacre le plus fratricide de son histoire et s’y anéantira en grande partie.

Participer à l’Assomption de la Terre sur les trois plans : corps, âme, esprit.
Même si trop d’hommes ne veulent admettre que le premier plan, tous sont solidaires de l’alchimie totale de l’être vivant que constitue la planète qui les porte, qui fournit la substance de leur corps et qui sert de support à leur évolution.
Comme Marie, glorifiée en son Fils, la Terre doit accéder, en sa substance même, à un niveau plus noble et spiritualisé. Dans la mesure où l’homme la pollue sur tous les plans, il la condamne et lui-même avec elle.

Concourir à l’unité des Eglises. Œuvrer à la jonction Chrétienté-Islam.
Le symbole même de la Croix indique son universalité, le triomphe du Christ sur la dispersion par son sacrifice sublimatoire. En lui et sur elle se résume l’unité des églises, assemblées des fidèles, membres de son Corps mystique.
En outre depuis Abraham, Isaac et Ismaël, les deux branches de la révélation de Melchisédek ont, en la Chrétienté et l’Islam complémentaires, une mission commune à achever, dans la perspective paraclétique, sans qu’aucun pour autant n’apostasie sa foi, Dieu étant le même pour tous, quelles qu’en soient les formulations théologiques respectives.
Le Pape Jean XXIII, qui fut initié par une cellule templière de Turquie pendant qu’il y était nonce apostolique, était lui, aussi parfaitement au courant de la Résurgence de 1952. Le lien avec l’Autorité de l’Ordre fut le cardinal Tisserant des missions africaines qui devint dignitaire occulte de l’Ordre ainsi que son secrétaire Mgr Roch. C’est à la demande de Melchisédek que Jean XXIII convoqua le Concile de Vatican II qui devait faire pour l’Eglise catholique les réformes nécessaires demandées par les Maîtres. Ces réformes furent présentées par le cardinal Tisserant. Les pères conciliaires ont discuté les réformes, des courants opposés se sont affrontés jusqu’à la mort provoquée du pape Jean XXIII. Ce qui mit fin à la première cession du Concile. Au cours de la deuxième session, les cardinaux et les évêques progressistes prirent la main et trahirent les demandes formulées par les Maîtres. C’est pourquoi à la fin du Concile, le 18 juin 1965, La Vierge fera dire ceci à l’archange Michaël :
« Auparavant la coupe se remplissait ; maintenant elle déborde. On donne de moins en moins d’importance à l’Eucharistie. Beaucoup de cardinaux, d’évêques et de prêtres vont par le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup d’âmes. »
Durant le Concile Vatican II, un grand dignitaire orthodoxe qui travaillait à l’unité des Eglises, a lui aussi trouvé une mort suspecte ! Quant au pape Jean Paul Ier qui a tenté de reprendre l’œuvre de Jean XXIII, il n’a duré que le temps d’une lunaison, 33 jours. Il est décédé le 28 septembre 1978, empoisonné au cyanure.

C’est au Grand Procureur de la Résurgence, Jean Louis Marsan, que revint la mission d’entretenir des relations suivies avec l’Islam et les initiés musulmans afin de créer un rapprochement entre les initiés chrétiens et les initiés musulmans qui devaient par la suite avoir des répercussions positives pour les fidèles des deux religions révélées.
Sachez cependant que le prophète de l’Islam, Muhammad ou Mohamed, fut la réincarnation d’un apôtre du Christ. Mais son message a été très vite perverti et trahi après l’assassinat de son gendre Ali qui devait lui succéder. Ali avait inscrit des commentaires sur les marges du Coran primitif afin de mieux expliquer le message. Nous assistons aujourd’hui à une application caricaturale du message originel.

Ces trois buts avaient pour mission de préparer l’accomplissement du 7ème : « Préparer le retour du Christ en gloire », de ce « CHRISTUS VICTOR » annoncé dans les Ecritures, non pas incarné dans un homme, mais revêtu d’une forme corporelle de nature différente, un corps glorieux, visible aux yeux de tous simultanément et semblable à l’aspect sous lequel il s’était manifesté après la Résurrection.
Après l’assassinat de Jean XXIII, la cellule templière du Vatican animée par la cardinal Tisserant s’est mise en veilleuse. Ses membres n’avaient pas envie de finir comme le pape.
Jusqu’en 1978, année du trépas dramatique de Robert Baptiste, la Résurgence, reconnue officiellement par le Prince Rainier de Monaco d’où le terme « Souverain » dans son appellation, l’Ordre Souverain du Temple Solaire s’est développé et affirmé avec la parution des trois tomes de « Ma QUESTE du GRAAL », du premier tome de « POURQUOI La RESURGENCE de l’ORDRE du TEMPLE », de « CHRETIEN ECOUTE CE CRI » qui développe la vision divine de l’Economie transmise par les Maîtres et « HOMELIES pour la CROISADE ».
3
Cela déplaisait énormément aux puissances anti christiques. Il fallait donc frapper la cheville ouvrière de La Résurgence. J’ignore quelle puissance de magie noire fut mise à l’œuvre. Mais elle frappa en février 1978. Le Grand Législateur, l’Archi-maître de l’Ordre, Robert Baptiste, fut mordu par un chien enragé. Il décéda dans d’atroces souffrances.
Au passage de Pâques suivant – Pâques 78 – Le Maître de Justice de l’Ordre, Marcel Veyre de Bagot, nous prit à part, mon épouse d’alors et moi, nous amena à Arginy et nous raconta l’histoire de la Résurgence et particulièrement le déroulement de l’évocation de la fameuse nuit du 12 juin 1952 qui vit renaître l’Ordre du Temple à travers l’obéissance juré aux 11 Maîtres qui s’étaient manifestés, de Jacques Breyer et de lui-même. Il nous fit comprendre aussi qu’il allait bientôt être rappelé de ce monde. Il trépassa en avril 1978, peu de temps après Pâques. Ce jour-là, sans nous le dire explicitement, il nous a passé une sorte de relais. Un an, jour pour jour, après la mort du Grand Législateur, son épouse, La Grande Révérende Mère de l’Ordre, Colette Chabrier a aussi quitté ce monde.
Ces décès vont révéler des divergences au sein de ce qui restait de l’Autorité. Et l’Ordre va se diviser en trois rameaux : le Collège templier avec le Grand Maître Jean Soucasse et le Grand Prieur Paul, son frère, la Terre internationale avec le Grand Procureur et l’O.S.T.S. avec le Grand Aumônier et la majorité des officiants et des chevaliers.
Le 25 août 1982 verra la mort du Grand Procureur. Son fils ainé qui devait lui succéder à la tête de La Terre internationale se tue en moto. Le 14 septembre 1982, Grace Kelly, épouse du Prince Rainier de Monaco qui avait reconnu la souveraineté de l’Ordre, dignitaire non révélée de l’O.S.T.S. décède suite à un accident de voiture mortel.
En quelques années cela fait beaucoup de morts subites.
Après 1974, les Maîtres avaient demandé que tous les membres de l’Ordre viennent bénéficier des pratiques thérapeutiques spirituelles mises en place par le Grand Législateur afin de commencer un chemin d’évolution personnelle devant les conduire à la sainteté. Une minorité de chevaliers et d'amazones se sont mis en chemin.
D’autre part, après l’élection à la présidence de la République de Georges Pompidou, l’homme des banques, puis celle de Giscard d’Estaing le mondialiste, le refus du Vatican, sous Paul VI, de maintenir des contacts avec l’Ordre Souverain du Temple Solaire, devant le rejet des politiques et des prélats romains de prendre en considération les buts que le Ciel à travers l’Ordre leur proposait de mettre en œuvre, les Maîtres ont rappelé les principaux missionnés et les puissances magiques anti-christiques ont terminé le travail.
Après les décès du Grand Procureur et de son fils ainé, la Terre Internationale est devenu l’Ordre des Ordres et s’est complètement dévoyée. Le Collège templier après la mort du Grand Prieur puis celle du Grand Maître a dévié. L’O.S.T.S. France, sous la guidance du Grand Aumônier, a changé de nom après 1995 pour ne pas être confondu avec l’O.T.S. de sinistre mémoire, puis a complètement disparu.
4

Les Maîtres en Gloire solaire avaient prévenu qu’ils cesseraient les contacts avec l’Autorité de l’Ordre pour des raisons que je viens d’analyser, mais que les contacts reprendront plus tard de façon beaucoup plus simple et directs.
C’est alors qu’en 2006, le défunt archi-maître, Robert Baptiste, s’adresse à l’actuel évêque de La Table Spirituelle, qui, à ce moment-là, est un simple officiant isolé, et lui demande, lors d’une pratique énergétique, de reprendre le flambeau car « Rien ne doit empêcher l’édification de la JERUSALEM CELESTE qui se construira par ceux d’entre les hommes qui s’en sentiront la force et l’élection ! » Extrait des avertissements des Maîtres.
Au printemps 2017, la Table Spirituelle a envoyé, une fois de plus, à tous les responsables politiques de France et à un nombre non négligeable d’évêques, d’archevêques et de cardinaux français, trois textes doctrinaux fondamentaux. Ces textes définissent les principes « d’Autorité et de Pouvoir », affirment « la primauté du Spirituel sur le Temporel » et dessinent les grandes règles qui régissent « l’Economie distributive ». En outre, les membres du clergé et Rome ont reçu eux aussi, une fois de plus, la demande de réouverture et de révision du procès de nos frères templiers du moyen-âge en vue de leur réhabilitation.
Seul le silence le plus total fut la réponse à nos appels et à nos demandes.
C’est pourquoi, actuellement, c’est sur les plans astral, animique et spirituel que se situe la mission alchimique des Chevaliers et Amazones blanches de La Table Spirituelle de l’Ordre Souverain du Temple Solaire.

Terminé le 25 mars 2020.
NON NOBIS.
Robert.



[Email]
 
Forum Index » Templars Mysteries
Message Quick Reply
Go to:   
MobileView